El Golea
L'oasis

El Golea

El Golea est une ville ancrée au coeur de l'histoire de la région.. Elle était baptisée Taourirt du temps des berbères et l'est restée jusqu'aux année 1930. Le fameux Père Charles De Foucauld y a effectué quelques séjours.

Vue d'el golea (à partir du vieux Ksar)

Présentation

Ville aux deux cent mille Palmiers, El-Goléa (aussi appelée El-Menia) est une grande oasis dans le Sahara Algérien située à 870 kilomètres par route au sud d'Alger et à 360 km au nord-est de Timimoune. D'où que l'on vienne, pour arriver à El-Goléa qui s'élève à 370 mètres au dessus du niveau de la mer, on traverse le désert gris de la hammada pierreuse parfois entrecoupée de sables et de pâturages dans le fond des oueds. El-Goléa se compose de trois parties bien distinctes ; un Ksar au sommet d'un rocher isolé en forme de pain de sucre, un village au pied, et des vergers de palmiers. De nombreuses Koubba de toutes formes et de toutes dimensions agrémentent enfin le pied du vieux ksar. Il y en a en l'honneur de tous les saints de l'Islam. Au Sud du Ksar actuel se trouvent également, sur un piton isolé, les ruines d'un château fort qui peut bien être la plus ancienne construction de l'oasis. Par ailleurs, des vergers de palmiers, dispersés sur un espace de huit kilomètres, forment l'oasis qui contient des milliers d'arbres de différentes natures tel que les palmiers et autres pêchers, abricotiers, amandiers, grenadiers, figuiers. On cultive aussi dans ces jardins quelques légumes, du blé et de l'orge.


Un peu d'histoire

El-Goléa est le pays des Chaamba Mouadhi, branche issue de Mahdi qui campa un temps aux abords d'Ain Mehdi dans la région de Laghouat et se fixa ensuite à Metlili ou il fit souche. Mais après avoir fait partie de la tribu qui les accueillit, ses ascendants devinrent trop nombreux pour l'étroite vallée du Metlili et durent s'éloigner: ils allèrent s'établir aux alentours d'El-Goléa alors abandonné par ses premiers occupants. Visitée pour la première fois en 1863 par le capitaine Burin de Buisson venu de Géryville, l'oasis a été annexée en 1873 par le général de Gallifet et occupée en 1891. L'ancienne agglomération était composée de maisons en terre qui rappellent par leur forme et leurs dimensions les tatas du Soudan; ce sont elles qui ont inspirées les architectes de la cité moderne au temps de la colonisation. Ces derniers avaient en effet entrepris de construire plusieurs bâtiments dont le bureau arabe, la caserne, l’orphelinat des soeurs blanches, le groupe des habitations de l'oeuvre de St Joseph, l'église, la mosquée et le musée Augiéras.

Le musée Augiéras était situé à 3 km au N du centre et à 500 m du tombeau du R P de Foucault, dans l'oasis de Bel Bachir. Il a été construit et aménagé à Buffalo-Bordj par le colonel Augiéras et contenait d’importantes collections récoltées par cet officier au cours de ses voyages et explorations dans toute l'Afrique Française de l'Algérie au Sénégal et au Congo. Le parc communal (jardin du poste militaire), qui était splendide à l’époque, recevait l'eau d'un puits artésien foré depuis 1891 par l'administration française qui alimentait une piscine (26 deg) ou l'on pouvait se baigner. Sur un lac voisin dit Bel Aïd entouré de roseaux, peuplé de barbeaux et de tanches, une barque permettait des promenades sur l’eau et des parties de pêches. Dans l'oasis, s'étendant au pied d'un mamelon isolé sur lequel s'élevait la petite agglomération primitive, et d'ou l'on jouissait d'un panorama extrêmement étendu, et ou se trouvaient 100 000 palmiers qu'abreuvaient 15 puits artésiens creusés dans le lit de l'oued Seggeur. Au niveau de ce dernier se trouvaient toutes sortes d'arbres fruitiers: abricotiers, pêchers, pruniers, cerisiers, amandiers, figuiers, orangers, mandariniers, citronniers, bananiers et aussi tous les légumes de France y compris les asperges.

Géographie et climat

EL GOLEA (actuellement appelée El-Menia) est une grande oasis dans le Sahara Algérien, composée d'environ deux cent mille Dattiers. Elle se situe autour de 30.57°N 2.87°E, à 690 km à vol d'oiseau d'Alger et à 870 km en empruntant la route Nationale Nº1. El-Goléa s'élève à 370 m au dessus du niveau de la mer. A l'ouest de cette grande palmeraie le Grand Erg Occidental contourné par une multitude d'oasis qui forment ainsi une boucle ( itinéraire proposé par beaucoup d'agence de voyages où une halte est effectuée à chaque oasis importante comme Timimoune, Beni-Abbes etc. ). A l'est, le Grand Erg Oriental.

El Golea Aujourd'hui

Le musée Augiéras existe toujours et est ouvert au public. Le tombeau du père Charles de Foucauld ainsi que l'église Saint Joseph subsistent encore et sont sous la garde d'un gardien de l'APC. La mosquée située en plein cœur de la ville a été agrandie et reçoit toujours les fidèles.


Le Vieux Ksar

La Sultane d'El Ksar
En ce temps donc Taorirt était gouvernée par une reine, Sultane d'El-Goléa, qui comme celle de tous les contes était, dit-on, d'une grande beauté et d’une grande intelligence. Celle-ci habitait au sommet du Ksar, protégée par la dernière enceinte, car elle préférait son existence solitaire aux agréments et aux servitudes de la vie matrimoniale. Un jour, pourtant, le Sultan du Maghreb, (c'est à dire du Maroc, pays du couchant) s'éprit d'elle, à la suite de la description firent d’elle les caravaniers ayant eu le privilège d'approcher la belle Sultane. Le Sultan amoureux dépêcha alors, auprès de l'objet de ses désirs, ses meilleurs ambassadeurs porteurs de riches présents. Mais Ceux-ci furent poliment éconduits. Prenant cela comme un affront, le Sultan dont l’orgueil était blessé vint, à la tête d'une nombreuse armée mettre le siège devant TAORIRT. Le village et sa reine, confiants dans la solidité des murailles et l'abondance des victuailles, ne doutèrent point de lasser, un jour ou l'autre l'insolent prétendant !

Le village et sa reine, confiants dans la solidité des murailles et l'abondance des victuailles, ne doutèrent point de lasser, un jour ou l'autre l'insolent prétendant ! Mais le Sultan, dont la ténacité était certaine, assiégea le Ksar, et laissa le temps faire son œuvre. Au bout de quelques mois de siége, la confiance des assiégés fût ébranlée car les provisions venaient à manquer. C'est alors, qu'en souveraine avisée la Sultane de TAORIRT résolut de recourir à un stratagème : Un jour, les assiégeants virent apparaître sur la plus haute muraille des linges éclatants de blancheur que l'on mettait à sécher. En même temps, les défenseurs jetèrent par dessus les remparts, d'appétissantes galettes, pendant que la porte extérieure, un instant entre-ouverte , laissait passer une grosse chèvre poussée par une vieille femme. Le Sultan comprit le langage de ces symboles : Vois ! Nous avons de l'eau en abondance puisque nous l'utilisons pour laver notre linge ! Crois tu que nous oserions gaspiller notre blé si nous en étions à court ! Quant à la viande, elle ne nous fait pas défaut puisque nous t'offrons une de nos plus belles chèvres !! Ces signes d’abondance finirent de persuader le Sultan qu'il ne réussirait jamais à réduire TAORIRT par la famine, leva le camp et rentra dans son pays. L’audace et la patience de la reine avait eu raison de l’obsession du sultan".


Le Lac salé

On dit que le lac salé est le résultat de forages profonds artésiens effectués au début du 19ième siècle. La pression de la source jaillissante était si forte qu'on ne pouvait la maitriser. C'est ainsi que naquit le lac salé. D'autres disent qu'il est tout simplement le résultat de l'accumulation d'eau venant de tous les fossés de drainage de l'oasis. Ce lac a donné naissance à un petit écosystème avec affluence de diverses espèces d'oiseaux migrateurs parmi lesquels les cigognes et l'héron. Actuellement, le lac est menacé par les déversements sauvages d'eaux usées de la ville.


Le père Charles de Foucauld

À l'issue de l'école militaire de Saint-Cyr, Charles de Foucauld ( Strasbourg 1858 - Tamanrasset 1916), fils d'une famille périgourdine, sert quelques temps dans l'armée, combattant l'insurrection algérienne de Bou-Amama contre la colonisation, puis entreprend un voyage d'exploration au Maroc du 20 juin 1883 au 23 mai 1884. Il étudie ensuite les oasis du sud de l'Algérie. Entré à la Trappe en 1890, il mène une vie très humble en Palestine, puis, après son ordination sacerdotale (1901) dans le sud algérien, à Beni-Abbes, il s'installe en 1905 dans un ermitage au coeur du Sahara, à Tamanrasset, dans le Hoggar. Le père Charles de Foucauld À El-Goléa se trouve le tombeau de Charles de Foucauld, le doux Ermite du Sahara, né à Strasbourg en 1858 et assassiné à Tamanrasset, le 1er décembre 1916, par des Senoussistes venus de Tripolaine. Sa tombe est désormais placée sous la garde vigilante des Pères Blancs, les moines du désert. Régulièrement désensablé, le tombeau est un peu ostentatoire pour celui qui désira reposer au lieu-même de sa mort. On sait que pour être béatifié, il faut le voisinage d'une église chrétienne. C'est pourquoi on l'arracha à l'humble tombe voisine de son bordj, où il fût assassiné en 1916, à Tamanrasset, et que son tombeau est près de l'église des Pères Blancs à El-Goléa. Le Père Charles de Foucauld a été béatifié sous le nom de Charles de Jésus à Rome le 13 novembre 2005 par le pape Benoit VI.


Le Lac salé

On dit que le lac salé est le résultat de forages profonds artésiens effectués au début du 19ième siècle. La pression de la source jaillissante était si forte qu'on ne pouvait la maitriser. C'est ainsi que naquit le lac salé. D'autres disent qu'il est tout simplement le résultat de l'accumulation d'eau venant de tous les fossés de drainage de l'oasis. Ce lac a donné naissance à un petit écosystème avec affluence de diverses espèces d'oiseaux migrateurs parmi lesquels les cigognes et l'héron. Actuellement, le lac est menacé par les déversements sauvages d'eaux usées de la ville.


Vidéo présentative.

Découvrez en vidéo les activités du centre FOREM El Golea

Entrez en contact

Informations

Address:

Hassi el gara El-Golea

Wilaya:

Ghardaïa

Heure d'ouverture:

08:00 AM

Téléphone:

+213 661 505 707

Email:

foremelgolea@gmail.com

Heure de fermeture:

20:00 PM

Disponible : 8:00am - 20:00pm

+213 0659 367 726